Don flash

Don flash

Cette idée est née en deux temps. Un jour, autour d’une table d’amis, il a été question de dons à des institutions humanitaires qui œuvrent dans le monde . Parmi ceux qui affirmaient donner volontiers à telle ou telle institution, il y a eu quelques voix qui aimeraient donner un peu de leur argent mais aimeraient savoir la réelle destination de leur don. Cette conversation est restée en mémoire, comme une question presque philosophique.

Plus tard, lors des nombreux brainstorming qui ont peuplé notre salon, on a compris que ce tour du monde allait automatiquement nous mettre face à des gens dans le besoin, des écoles sans matériel, des réserves naturelles qui ont besoin de soutien. «  Et si on profitait des réseaux sociaux et des partenaires qui nous soutiennent pour lancer des dons dans un court lapse de temps? Les versements peuvent être quasi immédiats avec les moyens d’aujourd’hui et ont achèterait nous-mêmes les choses… »

Le Don Flash était né.

Pour illustrer avec un exemple, prenons une école qu’on visite dans le cadre de « Mon école fait le tour du Monde ». Malgré son enthousiasme, elle manque de moyens pour pouvoir développer le projet. Pas d’ordinateur, peu de matériel scolaire. On fait un appel sur les réseaux sociaux, sur notre site et via nos partenaires pour trouver un « parrain ».

Une fois l’objectif atteint, on filme l’achat, la livraison ou la mise en place. Le film est à son tour diffusé en retour pour que le « parrain » aie le plaisir de voir son aide matérialisée à l’autre bout du monde. Pour chaque don ainsi réalisé, une étoile sera peinte sur notre bus-camping avec le nom du parrain et de l’institution parrainée. On espère avoir un bus-camping rempli d’étoiles à la fin du périple.

On pense que cette démarche pourra donner un sens à la vie de certaines personnes isolées, à des personnes que, sans avoir l’amour des voyages, veulent contribuer a leur façon à ce grand mouvement solidaire et humain. Des liens peuvent ainsi se tisser, venant de partout, enrobant cette planète de petites pépites d’espoir brillant dans le noir… comme des étoiles!